• Partager par E-mail
  • Imprimer
  • Partager par E-mail

    Envoyer cet article par e-mail



    La taxe sur l’électricité augmente de 0,5%

    .

    La réunion publique du lundi 21 septembre était, pour le conseil municipal, l’occasion de prendre plusieurs décisions sur la vie de la commune. Les décisions sur les loyers des locaux de la commune Outre la reconduction des loyers de deux locataires de locaux de la commune pour un et deux, le conseil a également déterminé […]

    Valider
augmentation-prix

La taxe sur l’électricité augmente de 0,5%


augmentation-prix

La réunion publique du lundi 21 septembre était, pour le conseil municipal, l’occasion de prendre plusieurs décisions sur la vie de la commune.

Les décisions sur les loyers des locaux de la commune

Outre la reconduction des loyers de deux locataires de locaux de la commune pour un et deux, le conseil a également déterminé le loyer du cabinet médical installé dans l’ancienne école Irma-Jouenne qui s’élève à 20 400€/an sur 6 ans. Ce fut aussi le moment de faire le bilan de l’opération « l’été à vos côtés ». Ce dernier fait état de la visite de 150 personnes sous la houlette d’Emilie Sapin. A noter qu’il s’agit de la 12e édition.

Les projets immobiliers de la commune

Le conseil a présenté le projet immobilier pour la construction d’HLM par Logiparc et Habitat de la Vienne sur la Vallée Mouton II. La commune a un apport de 13 000€ pour les 21 collectifs prévus et pour 12 000€ pour ceux de la résidence les Arcs de Nexity.

Il faut préciser que la loi exige 30% de logements sociaux alors que la commune de Saint-Benoît n’en dispose pour l’heure qu’environ 14%, raison pour laquelle elle se voit contrainte de payer une pénalité pour non-respect des quotas.  Les divers projets d’aménagements ont aussi été présentés au cours de la réunion publique du 21 septembre.

La revalorisation du coefficient multiplicateur pour améliorer les recettes de la commune

Le maire a proposé une revalorisation du coefficient multiplicateur de 0,5% permettant à la commune d’améliorer la recette sur la quantité d’électricité fournie ou consommée à 10 000 €. Lors du vote, l’opposition s’est abstenue estimant que cette revalorisation pesait de presque 100€ pour la consommation d’électricité pour un logement ancien. La majorité a, quant à elle, évalué la hausse à 3€ par foyer. Cette taxe locale s’élevait avant ce votre à 8%.